Aucun mot
Retour

Aucun mot sur papier blanc
Mine de rien, je vous ai laissés
J'ai pris ma dernière plume
Pour m'envoler
Le son de mes paroles
Sur l'étoile filante
Vous invite sur le météore
De mon orbite

    Les draps noirs de l'univers
    M'enveloppent et me libèrent
    Les planètes douces
    Me bercent sans secousse
    Elles me content, elles me chantent
    De belles histoires d'enfance

L'oiseau en papier blanc
Que je vous ai laissé
Vous apporte au royaume
Dont vous avez rêvé

(j. gosselin)

Retour