Je bénévole
Retour

Il n’y a plus d’argent, j’ai débouclé le budget
J’ai transféré les fonds à mon porte-monnaie
Je dois bénévoler
Je sors mon beau complet et ma tasse en or
Je sors dans la rue, je suis mendiant du temps
Je mendie le temps des gens
Je les convaincs de donner à tout prix
Ils travaillent pour rien mais ils se sentent bien
Comme s’ils donnaient à un orphelin

     Je bénévole le temps des pauvres gens

J’attire les proies à mon guet-apens
Une fois prises, je les exploite à ma guise
Elles sont soumises
Après vingt ans de service, elles se trouvent chanceuses
Elles recevront une plaque qui aura comme prose
Merci, vos services m’ont rendu riche

     Je bénévole le temps des pauvres gens
     Pour leur bon travail ils gagnent un merci
     Je gagne l’argent

Des millions de secondes, j’en ai volé
J’ai pu transférer les heures à ma priorité
Des milliards de dollars, j’en ai sauvé
J’ai pu transférer les fonds à ma prospérité

     Je bénévole le temps des pauvres gens
     Pour leur bon travail ils n’ont pas une cent
     J’ai les poches pleines
     Je bénévole le temps des pauvres gens
     Je les esclavage
     Je les bénévole
     Les pauvres gens

(j. gosselin)

Retour