La chère pharmacie
Retour

Une compagnie pharmaceutique m’appartient
J’ai des drogues pour tout le monde même s’ils n’en ont pas besoin
Au lieu de les guérir, je les fais un peu dépérir
Dommage pour eux, mes profits sont en jeu

J’ai une drogue puissante qui n’a pas d’effet primaire
Si puissante qu’elle coûte très, très chère
Cette drogue miracle, je l’appelle extraordinaire
Le miracle se trouve dans tous les effets secondaires

Une attaque, triple pontage
Pauvre coeur meurt sur Vioxx
Mais, un gros salaire, le triple du revenu
J’en reviens pas que les clients mangent ça
Plus! Plus! Plus je mens, plus les chiffres augmentent

     Je n’ai pas, je n’ai pas besoin, je n’ai pas besoin d’aller en enfer
     Le profit me procure le paradis

Comme tous les gens, j’ai ma philosophie
Le capital prime et la vie est gratuite
Une bouteille de pilules me vaut 33$
La vie d’une personne vaut ce qu’elle dépense

Un antidépresseur, triple déprime
Pauvre coeur meurt sur Zoloft
Mais, un gros salaire, le triple du revenu
J’en reviens pas que les clients mangent ça
Plus! Plus! Plus je mens, plus les chiffres augmentent

     Je n’ai pas, je n’ai pas besoin, je n’ai pas besoin d’aller en enfer
     Car le profit m’épargne cet ennui

Un client arrive dans ma pharmacie
Le fusil à la main il veut prendre mon profit
Il paiera cher pour son crime, la police arrive
Elle va le mettre derrière les barreaux en fer
Pendant ce temps, moi…

     Je n’ai pas, non, non, je n’ai pas besoin
     Moi, je n’ai pas besoin d’aller en enfer
     Le profit me procure le paradis

(j. gosselin)

Retour