La machine ronde
Retour

La machine ronde
Ne pense aucunement
Elle crache des données
Se répète seulement
Ce globe énorme
N'a qu'une seule fonction
Il tourne sur lui-même
Et fait rien de nouveau

    La machine ronde a toujours raison
    Ses mythes, ses mensonges sont bien fondés
    Je suis trop franc, je dis ce que je pense
    Un jour cette machine prendra sa revanche

La machine ronde
La maîtresse absolue
Elle vous fait vivre et vous asphyxie
Si vous voulez
Dire le fond de vos pensées
Faites attention
Elle fera une objection

Vous allez vous trouvez
Seuls sur cette terre
Cet isolement
Est bien secondaire
Si vous ne voulez
Être esclaves des pensées
De cette machine immonde
Qui vous a effacés
Qui vous a lassés

Je suis trop franc
Je dis ce que je pense
Personne ne m'entend, c'est sa revanche

    ... Cette machine immonde a pris sa revanche

(j. gosselin)

Retour