Les carrousels rouillés
Retour

Le carrousel grince ses joies
Au milieu de la foire
Les néons m’invitent
Le ronronnement des mots contents
Je me dirige vers la musique
Le carrousel qui tourne en rond
Les enfants rient
Mais moi, je suis étourdi

    Les engrenages de mon corps
    Ralentissent et grincent encore
    Mes jointures se durcissent
    Paralysées par le temps écoulé
    Les rires des enfants se tueront
    Quand les carrousels rouillés s’arrêteront

Je me lance sur le bois
Le son fond dans mes oreilles
Le paysage s’embrouille
Une sphère de noir m'entoure
Un malaise me prend
Je suis trop vieux pour être enfant

Je débarque du carrousel
Je me dirige vers la sortie
Un rire m’échappe
Je pars
Et derrière moi
Mon enfance oubliée
Le carrousel s’est arrêté

(j. gosselin)

Retour