Les pétroliers
Retour

Les vagues se brisent sur les rochers
Qui briseront le pétrolier
Le Pacifique dérangé par
Du pétrole renversé
Les animaux sur la plage
Voient le navire faisant naufrage
Ils porteront leur habit noir
En deuil de sa mort

    Les pétroliers tombent du ciel
    Et vident leur réservoir
    L’océan se fait dévorer
    Par le sang noir des pétroliers
    L’huile coule de nos dents
    On crève de ce besoin
    Chaque fois qu’ils tombent
    Quand ils tombent et se noient

Tous les cris des animaux
Se font entendre loin de l’îlot
Les oiseaux ne chantent plus
Les cris se multiplient au lieu
Ils ne peuvent pas se séparer
Du feu visqueux non-allumé
Ce monde est à sauver
Avant que nous soyons tous naufragés

Les éponges-sauveurs sauvent les éponges
Et les éponges qui ont tout versé
Fatalement, ils auront leur chèque
Et nous, notre or noir sacré

(j. gosselin)

Retour