Les pions
Retour

Les pions s'avancent
Case par case
Sur le chemin droit,
Je traîne, je traîne mon poids
Pourquoi pleurer?
Si on est sacrifiés
C'est bien comme ça
On doit protéger notre roi

    Je m'en fous de ce qui se passe
    C'est ça qu'il faut penser
    Pour ne pas être affecté

    Je suis un pion
    Je ne suis pas un fou
    Je sais bien ce qui arrive
    Et je propage cette inutilerie
    Même si c'est contre la logique

Un allié part
Pris entre les doigts de l'autre
Je ne m'en fais pas
Je suis ma trajectoire
Ce jeu d'enfer qui m'entoure
Un jour, se dissoudra
Les pions, réduits à néant
Se sont sacrifiés pour notre rat

Le monde, les yeux ouverts, est trop bruyant
J'entends les coups sonner dans ce torrent
Je tombe dans mon carré déjà creusé, en criant
Le monde, les yeux ouverts, est trop bruyant

Les pions s'avancent aveuglément
On fait ce qu'on fait, on ne pense pas
(j. gosselin)


INUTILERIE n.f. - Inutilité qui est perçue comme étant utile, profitable; mais qui ne l'est pas.


Retour